LA CORPS

Quel que soit l’espace verbal dans lequel vous formulez la Corps, elle résiste, elle déborde.



La Corps une barrière sans porte.
La Corps le refuge des successivités,

des anticipations, des clartés.
La Corps une translation ontologique uniforme.